L'île Tatihou

Vous êtes ici:   Bienvenue > Découvrir > Sites touristiques > L'île Tatihou

L'île Tatihou

Quand l'Ile Tatihou ouvrit au public ses portes en 1992, elle demeurait depuis 300 ans dans l'isolement et l'anonymat. Son histoire était pourtant riche en événements...

Histoire

En 1692, elle fut le théâtre de la bataille de la Hougue qui vit s'affronter la France et la coalition anglo-hollandaise et où 11 vaisseaux français furent échoués et brûlés. Deux ans plus tard commence la construction de la tour et des fortifications.

A partir de 1721, lors de la peste de Marseille, elle sera utilisée pour mettre en quarantaine les équipages et marchandises.

En 1887, on y installe un Muséum d'Histoire Naturelle, puis en 1926 une colonie de vacance et un centre de rééducation pour mineurs en 1948.

Depuis 1982, c'est un musée maritime présentant les découverte archéologiques de la bataille de la Hougue qui attend les visiteurs de l'île. Que vous y alliez à pied à marée basses ou en bateau amphibie, c'est une visite à ne pas manquer. Le musée a également édité un grand nombre d'ouvrages de qualité sur l'histoire locale et divers thèmes marins.

Chaque été s'y tiens une série de concerts très populaires: les traversées de Tatihou.

Panorama 360°

Origine du nom

On sait que le nom Tatihou est formé à partir du suffixe scandinave holm signifiant île ou étendue de terre entourée d'eau et très probablement du nom d'un viking qui s'y serait établi. Cependant, une petite histoire locale lui donne une autre origine; la voici:

Le bon Dieu était en mer avec saint Pierre le pécheur, portés sur un manteau qui leur servait de barque. Un jour que le saint était effrayé à la vue de grandes lames qui tourbillonnaient près d'eux, son maître lui dit: « Homme de peu de foi, lève le manteau et repose-toi sur le roc. - Mais, mon Dieu, gémit saint Pierre, il n'y a que la mer autour de nous. - Homme incrédule, répliqua le Seigneur, tâte-y où, et dis-moi si tu ne trouves pas le roc ! » Saint Pierre souleva le manteau, et constata que l'eau liquide s'était transformée en rochers solides ; c'est l'île qui s'appelle Tatihou, en souvenir de l'interpellation du bon Dieu à saint Pierre.

Source: Le folklore de la France: la mer et les eaux douces par Paul Sébillot, E. Guilmoto (Paris), 1904-1907. Lire le chapitre dans Gallica, pp. 72-73.

Panorama 360° de la salle du 2ème étage

Coordonnées GPS

  • Lat: 49.589329
  • Long: -1.247385

Albums photo

Pour en savoir plus...

Dans les coulisses...

Traversées de Tatihou en vidéo