Les gars du bout de la Manche

Vous êtes ici:   Bienvenue > Découvrir > Culture > Littérature > Les gars du bout de la Manche

Refrain
Du bout d'la Maunche v'la les gâs,
Des normaunds coume no n'en veit pas,
Car y sont touos des milleus crus,
Byin qu'no les appell' des Crochus!
No peut byin dir' c'que no voudra,
Des Crochus! taunt qui vo pllaira,
Mais c'qu'i y a de seu ch'est qu'ches gâs là,
Jammais persounn' n'les roul'la.

I.
Qu'no seit d'la Hague ou byin du Val de Saire,
D'Biamount, dd'Brafleu, d'Tourlaville ou d'Tol'vast,
Malin qui nous f'ra dir' nennin ou veire,
Alors, coume cha, no n'sé coumpromet pas,
« Jean-Pyirre, j'érai t'i vote file en ma'iage ? »
« J'nai paé dit mendrényi mot, j'verrouns cha. »
« Lyi baill' ous d'qué pouor s'mett' en ménag'? »
« J'n'soumes paérich's, no f'ra c'que no pour'ra ! »

II.
Si dauns eunne feire eun marchaund guette nous bêtes,
J'prenouns jamais un air trop effochi ;
S'i tâte les rens, touot en lochaunt la tête,
Ch'est dreit l'moment de li en d'mander byin chi.
« Voute caque est vuule, o n'est brin bouon' laityire ! »
« Ch'est la milleu de c' qu'i en a tcheu nous »
« Et taunt qu'à s'nage, j' vous l'dis sauns brin d'mannyire »
« Men bouon Moussieu, o l'est plus janne que vous ! »

III.
J'soum's touos ichin des « Gâs du bout d'la Maunche »,
Héreus d'nous r'veî et d'prêchi du Payis ;
No nous r'counaît ryin qu'à veis noute prestaunche
Même quaund j'avouns nous costum's dé Paris.
Nous criyatur's ount touot's d'bouon's mannyir's,
La figure fraîche et le sourire avenaunt ;
Et nous garçouns, d'aveu leu-z-allure fyire,
Sount les pus biâos de tout l'payis normaund!

Résumé

Chanson écrite par Joséphine Eustace et dédiée à la société Alfred Rossel.

Auteur

Ouvrage

Lien