Barfleur

Vous êtes ici:   Bienvenue > Découvrir > Culture > Littérature > Barfleur

Les flots se sont calmés, s’est tu le vent siffleur
Et partout resplendit le soleil sur la grève.
Dans ce port accueillant au nom évocateur,
Ami, fais un séjour, une halte est trop brève.
L’endroit est distingué de la plus fine fleur.
De la faim, le gourmet n’y fit jamais la grève.
Fraîche comme une rose, ici la femme est fleur.
Après un bon repas invitant à la trêve
Rien ne saurait troubler le sommeil du ronfleur,
Accoudé sur le môle un vieux loup de mer rêve.

Résumé

Auteur

Ouvrage

Poème extrait de l'ouvrage Au rythme des flots publié en 1974 aux Editions Arnaud Bellée en 1970.

Lien